• S'inscrire
  • Se connecter
  • USD

    Choisissez une devise :


    USD Dollars américains‏
    CAD Dollars canadiens‏
    EUR Euro
    GBP Livre sterling
    KRW Wons sud-coréens‏
    JPY Yen japonais
    CNY Yuan chinois
    AUD Dollars australiens‏
    IDR Roupies indonésiennes‏
    NZD Dollars néo-zélandais‏
    PHP Pesos philippins‏
    SGD Dollars singapouriens‏
    TWD Dollars taïwanais‏
    HKD Dollars hong-kongais‏
    RUB Roubles russes‏
    INR Roupies indiennes‏
    THB Bahts thaïlandais‏
    MYR Ringgits malais‏
    ZAR Rand sud-africains‏
    VND Dongs vietnamiens‏
    BRL Reals brésiliens (R$)‏
    CLP Pesos chiliens‏
    CHF Francs suisses‏
    EGP Livres égyptiennes‏
    COP Pesos Colombiens
    ARS Pesos argentins‏
    PLN Zlotych polonais‏
  • language French

    Choisissez une langue :


    GB English
    KR 한국어
    ES Español
    JP 日本語
    CN 简体中文
    NO Norge

it Italie

L’Italie, est un pays d’Europe du Sud correspondant physiquement à une partie continentale, une péninsule située au centre de la mer Méditerranée et une insulaire, c'est-à-dire les deux plus grandes îles de cette mer, la Sicile et la Sardaigne, et beaucoup d'autres îles plus petites. Elle est rattachée au reste du continent par le massif des Alpes. Le territoire italien correspond approximativement à la région géographique homonyme.

L’Italie est située au Centre du bassin méditerranéen. Sa position géographique centrale a permis à ses cités de jouer un rôle majeur dans le commerce entre l’Orient et l’Occident au Moyen Âge. Aujourd’hui la Méditerranée est traversée par des routes maritimes mondiales via le canal de Suez. Le port de Gioia Tauro est devenu le premier port de conteneurs de la Méditerranée bien que mal desservi et ne disposant pas de plateforme logistique adéquate ; il reste donc un port de transbordement.

L’Italie cherche à renforcer ses liaisons avec l’UE: l’aéroport international de Milan Malpensa, achevé en 2001, permet de relier plus facilement le cœur économique de l’Italie au reste du monde, intention relayée par les projets ferroviaires Berlin-Palerme et Lyon-Turin-Budapest qui accentueront le rôle central de l’Italie du Nord. On note aussi un réseau de ports très efficace, aussi bien dans le trafic de marchandises que dans le trafic de passagers/touristes. Malgré un arc alpin très marquant, les flux économiques entre le nord de l’Europe et l’Italie ne sont pas limités grâce aux bonnes relations entretenues avec ses voisins et les nombreuses coopérations.

Éducation

education

Le système scolaire italien est organisé centralement par le ministère de l'Instruction publique pour les cycles primaire et secondaire et par le ministère de l'Université de la Recherche pour l'enseignement supérieur. Les établissements scolaires jouissent d'une certaine autonomie organisationnelle, les enseignants sont recrutés par concours et dépendent directement du ministère.

L'école publique est obligatoire jusqu'à l'âge de 16 ans. Les vacances scolaires d'été s'étendent approximativement du 12 juin au 10 septembre et leur étalement est relativement peu régionalisé. L'école primaire prévoit 200 jours scolaires par année au minimum, et souvent, on arrive à 204 ou 205 jours de scolarité. Les vacances de Noël durent deux semaines, du 23 décembre au 7 janvier, celles de Pâques une semaine. Les écoles primaires — surtout dans les zones urbaines — offrent parfois une scolarité à "temps plein" de 8h à 16h du lundi au vendredi, et éventuellement le samedi; la règle générale reste, toutefois, de 30 heures de cours par semaine, reparties sur 6 jours.

Les collèges et les lycées, en revanche, assurent les cours tous les matins jusqu'à 13h du lundi au samedi. Grâce aux politiques d'autonomie scolaire certains établissements ont réorganisé les emplois du temps afin de libérer les samedis ou une semaine en février-mars en assurant plus de cours l'après-midi.

En Italie, l'autonomie des universités est inscrite dans la constitution depuis 1948. La gouvernance de l'université y est assurée par le conseil d'administration et par un Sénat académique2.

Aliments

food

La cuisine italienne est l'une des principales cuisines mondiales. Elle se caractérise par la variété des produits utilisés ainsi que par une grande diversité régionale. Elle repose essentiellement sur la diète méditerranéenne faite de produits frais, mais aussi d'éléments n'en faisant pas partie comme les fromages ou la charcuterie.

Parmi les plats les plus célèbres on peut citer la pizza, les pâtes, le café italien (cappuccino, espresso, lungo), ainsi que les glaces.

On regroupe sous le nom de cuisine italienne toutes les cuisines régionales provenant de la péninsule italienne et de ses deux îles, cuisines qui ont été influencées par des cultures diverses : cuisines lombarde (riz, beurre), alpine (polenta, crème, fromages, autrichienne (viande séchée bresaola, strudel, bière, cannelle) ou berbère (couscous en Sicile).

L'Italie est un pays de vins et de fromages variés, avec de nombreuses productions traditionnelles d'une exceptionnelle qualité[non neutre] (truffe blanche du Piémont, parmigiano Reggiano, grana padano, jambon de Parme et de San Daniele, riz de Vercelli, grappa...). L'huile d'olive est la base de la cuisine italienne : les Italiens font partie des trois plus importants consommateurs d'huile d'olive dans le monde, avec les Grecs et les Libyens.

Langue

language

Les langues parlées en Italie sont, en sus de l'italien langue nationale, au nombre de 12 qui ont statut protégé par la loi. D'autres langues encore, comme les langues romani, sont également parlées sur le territoire de la République.

L'italien est une langue appartenant au groupe des langues romanes de la famille indo-européenne. Il existe un très grand nombre de dialectes italo-romans.

Comme beaucoup de langues nationales, l'italien moderne est un dialecte qui a « réussi » en s'imposant comme langue propre à une région beaucoup plus vaste que sa région dialectale originelle. En l'occurrence, c'est le dialecte toscan, de Florence, Pise et Sienne, qui s'est imposé, quoique dans sa forme illustre (koinè littéraire à base florentine enrichie par des apports siciliens, latins et d'autres régions italiennes) non pas pour des raisons politiques comme c'est souvent le cas, mais en raison du prestige culturel qu'il véhiculait. Le toscan est en effet la langue dans laquelle ont écrit Dante Alighieri, Pétrarque et Boccace, considérés comme les trois plus grands écrivains italiens de la fin du Moyen Âge. C'est aussi la langue de la ville de Florence, réputée pour sa beauté architecturale et son histoire prospère. C'est donc sans surprise que l'italien fut pendant longtemps la langue internationale de la culture et des arts, et que le vocabulaire de toutes les langues européennes conserve jusqu'à nos jours un grand nombre de termes italiens (notamment en musique, lesquels sont même repris dans d'autres langues comme le japonais).