• S'inscrire
  • Se connecter
  • USD

    Choisissez une devise :


    USD Dollars américains‏
    CAD Dollars canadiens‏
    EUR Euro
    GBP Livre sterling
    KRW Wons sud-coréens‏
    JPY Yen japonais
    CNY Yuan chinois
    AUD Dollars australiens‏
    IDR Roupies indonésiennes‏
    NZD Dollars néo-zélandais‏
    PHP Pesos philippins‏
    SGD Dollars singapouriens‏
    TWD Dollars taïwanais‏
    HKD Dollars hong-kongais‏
    RUB Roubles russes‏
    INR Roupies indiennes‏
    THB Bahts thaïlandais‏
    MYR Ringgits malais‏
    ZAR Rand sud-africains‏
    VND Dongs vietnamiens‏
    BRL Reals brésiliens (R$)‏
    CLP Pesos chiliens‏
    CHF Francs suisses‏
    EGP Livres égyptiennes‏
    COP Pesos Colombiens
    ARS Pesos argentins‏
    PLN Zlotych polonais‏
  • language French

    Choisissez une langue :


    GB English
    KR 한국어
    ES Español
    JP 日本語
    CN 简体中文
    NO Norge

nl Pays Bas

Les Pays-Bas, en forme longue le Royaume des Pays-Bas, en néerlandais Nederland et Koninkrijk der Nederlanden, sont un pays d'Europe de l'Ouest, frontalier avec la Belgique au sud et l'Allemagne à l'est. Monarchie constitutionnelle de près de dix-sept millions d'habitants, la capitale des Pays-Bas est Amsterdam1, bien que le gouvernement et le Parlement soient à La Haye. Administré en douze provinces, le pays possède également six territoires d'outre-mer situés dans les Caraïbes.

L'altitude moyenne des Pays-Bas est très faible : un quart du territoire est situé sous le niveau de la mer du Nord, qui le baigne à l'ouest et au nord7. Les paysages néerlandais typiques sont par ailleurs constitués de « larges rivières coulant paisiblement à travers des plaines sans fin », selon le poète Hendrik Marsman. Malgré cela, les terres littorales sont pour la plupart protégées par des digues construites au fil de l'histoire du pays en raison des nombreuses catastrophes naturelles liées à l'eau recensées. Ce dicton connu aux Pays-Bas peut résumer la situation du pays : « Dieu a créé le Monde et les Néerlandais ont créé les Pays-Bas ». Le nom Hollande est souvent utilisé dans le langage courant, et de manière impropre, pour désigner les Pays-Bas dans leur ensemble. Cette appellation désigne une partie de l’ouest du pays.

Jusqu'au XVIe siècle, l'appellation Pays-Bas englobait non seulement le pays connu sous ce nom à l'époque contemporaine, mais aussi la Belgique et le futur département du Nord de la France et une partie de la Picardie. Passé sous l'autorité des ducs de Bourgogne qui avaient concentré, par droits d'héritage et manœuvres politiques, les divers comtés, duchés, et marquisats qui composaient le pays, l'ensemble porta le nom de Leo Belgicus. Charles Quint, né à Gand, et considéré par les habitants des Pays-Bas comme leur roi, dota le pays d'une personnalité juridique par la Pragmatique Sanction. Cependant, le pays se scinda à la suite des guerres contre la monarchie espagnole qui avait échu, à la mort de Charles Quint, à son fils Philippe II. Cette situation, résultant de la guerre de Quatre-Vingts Ans contre l'autorité espagnole, s'est marquée sur les cartes par la naissance de la Belgica Regia restée sous la tutelle des Habsbourg d'Espagne, tandis que le Nord devenait indépendant. Dans le langage courant, les Espagnols continuèrent longtemps à parler des Pays-Bas sous l'empire d'une revendication persistante sur l'ensemble des territoires des anciens Pays-Bas qui s'étendaient, à l'origine, du Zuiderzee à la Picardie.

Situés au cœur de l'Europe, les Pays-Bas ont d'importantes infrastructures de transport. Le port de Rotterdam est le plus grand d'Europe et l'un des plus importants au monde. Les autres ports importants du pays sont Amsterdam, Eemshaven et Vlissingen-Oost. L'arrière-pays de ces ports est composé d'un vaste réseau de rivières, canaux et autres voies navigables. La façade maritime joue donc un rôle important dans l'économie néerlandaise. Les fleuves du Rhin, de la Meuse et de l'Escaut provenant des pays voisins et aboutissant à la mer du Nord, ont fait durant des siècles, et font toujours, des Pays-Bas une plaque tournante pour les transports intérieurs européens.

Le réseau ferroviaire atteint une longueur totale de 2 808 kilomètres, et est l'un des réseaux les plus fréquentés en Europe. Le transporteur public, la Nederlandse Spoorwegen (NS), assure les liaisons rail à travers le pays. D'autres transporteurs ont des connexions avec les Pays-Bas : Arriva, Connexxion, Syntus, Porter, et Veolia. Des bus urbains et régionaux sont également largement utilisés par ces transporteurs.

Environ onze millions de touristes se rendent chaque année aux Pays-Bas, généralement dans l'une des deux provinces de la Hollande (Méridionale ou Septentrionale), le reste du pays étant moins couru. Dix milliards d'euros sont dépensés chaque année par ces visiteurs en souvenirs et autres marchandises. Le tourisme est une source importante de revenus pour le pays. Les destinations les plus appréciées sont Amsterdam (de loin), Rotterdam et La Haye. Les gens se rendant aux Pays-Bas souhaitent généralement voir des canaux, des maisons avec le pignon en façade et les célèbres moulins, s'ils ne s'y rendent pas pour des affaires (Rotterdam, Amsterdam et La Haye disposent de grands quartiers financiers, siège de nombreuses entreprises néerlandaises ou internationales). Ils sont là aussi pour goûter les bières et les fromages typiques du pays. La côte néerlandaise est visitée principalement par les habitants du pays, même s'il n'est pas impossible d'y croiser des étrangers. En sus du néerlandais, les habitants parlent également en grande majorité l'anglais, la plupart comprennent l'allemand, et se débrouillent parfois en français, ce qui rend la communication aisée. Le pays a en outre l'un des plus forts taux de musées au mètre carré au monde.

Le pays est également connu pour le tourisme de la drogue. En effet, certains étrangers se rendent aux frontières, où ils achètent du cannabis dans les coffee shops, chose que les dirigeants voudraient bien faire cesser, c'est-à-dire limiter ce droit aux néerlandais ou fermer les coffee shops se situant aux frontières malgré l'apport conséquent de devises que procure au pays l'existence de ce commerce.

Le climat des Pays-Bas européens est tempéré océanique, c'est-à-dire un été frais et un hiver assez marqué. Les îles dans les caraïbes sont pour la plupart à climat tropical (Saint-Eustache, Saint-Martin), même si Saba et Curaçao sont plus sèches.

Ice days (maximum temperature below 0 °C (32 °F)) usually occur from December until February, with the occasional rare ice day prior to or after that period. Freezing days (minimum temperature below 0 °C (32 °F)) occur much more often, usually ranging from mid-November to late March, but not rarely measured as early as mid October and as late as mid May. If one chooses the height of measurement to be 10 cm (4 in) above ground instead of 150 cm (59 in), one may even find such temperatures in the middle of the summer. On average, snow can occur from November to April, but sometimes occurs in May or October too.

Éducation

education

Le système éducatif néerlandais est plus libre que celui de ses grands voisins européens, tels que la France ou le Royaume-Uni. Il est également particulièrement performant, parfois qualifié de meilleur d'Europe avec ceux des pays scandinaves. L'anglais est appris dès l'élémentaire, suivi par l'allemand ou le français, dès le collège.

Pour un élève néerlandais qui a fini l'école primaire, il devra choisir entre trois types de collèges, durant chacun de quatre à six ans, et valorisant chacun certaines matières telles que les sciences ou les langues vivantes. En école élémentaire, les enfants travaillent cinq matinées par semaine (du lundi au vendredi) avec le même enseignant et finissent l'école quotidiennement entre 14 et 15 heures. Dès le secondaire, le système se rapproche du système français, avec cinq jours à plein temps et différents professeurs. Le lycée n'existant pas aux Pays-Bas (une année de plus en élémentaire et un ou deux ans en plus au collège par rapport à la France), les élèves continuent alors vers les universités.

Le pays possède beaucoup d'universités réputées. Parmi les 100 meilleures universités au niveau mondial (classement établi par l'Université de Shanghai), on trouve sept universités néerlandaises : l'Université de Leyde, l'Université de Wageningue (sciences naturelles), l'Université Érasme de Rotterdam (économie), l'Université de technologie de Delft, l'Université d'Amsterdam et l'Université de Groningue (médecine). Une grande partie des Néerlandais savent couramment parler l'anglais, cette langue étant très présente dans l'administration (communication avec les étrangers venant s'installer aux Pays-Bas), l'armée (interventions dans de multiples pays), et la police (contrôles routiers).

Aliments

food

La cuisine néerlandaise est particulièrement inspirée par le passé agricole des Pays-Bas. Bien que la cuisine varie selon les régions avec des produits spécifiques, il existe un certain nombre de plats et ingrédients typiquement néerlandais. Les plats et repas néerlandais sont souvent nutritifs et copieux car ils sont adaptés au travail qui fut essentiellement physique dans le passé aux Pays-Bas. Le pays est réputé pour ses nombreuses variétés de fromages (edam, gouda…). La cuisine néerlandaise accorde une place importante aux légumes par rapport à la viande comme dans la plupart des cuisines d'Europe du Nord.

La cuisine néerlandaise est ouverte aux influences extérieures. À l'époque coloniale, de nombreux plats sont introduits ; ils sont d'origine indienne ou surinamais. D'autres plats ou ingrédients peuvent également provenir de la cuisine française, italienne, grecque, allemande et espagnole.

Le petit déjeuner et le déjeuner néerlandais sont des repas à base de tranches de pain à tartiner avec du fromage, des tranches de viande froide, ou des gourmandises telles que la confiture, le rinse appelstroop (un sirop de pomme qui se tartine), le pindakaas (beurre d'arachide à tartiner), le hagelslag et vlokken (des vermicelles au chocolat à saupoudrer sur une tartine beurrée). Le tout est servi avec du lait, du thé, ou du café.

Pour le dîner, le plat principal est composé selon la « règle de trois » : d'une source de protéines (viande, ou poisson), d'un féculent (pommes de terre, riz ou pâtes) et d'un ou plusieurs légumes verts. Surtout en hiver, le stamppot, une purée de légumes et de pommes de terre, accompagnée de viande, est très apprécié. Il en est de même des frites, accompagnées d'une sauce mayonnaise. De nombreux snackbars servent des frites, en plus des croquettes, des fricandelles, des soufflés au fromage et bien d'autres snacks chauds. Dans ces snackbars, mais aussi dans les gares il y a même des distributeurs automatiques de snacks chauds.

Le pays produit de nombreux fromages, tels le gouda, le leidse kaas (une forme de komijnekaas, fromage au cumin), l'edam ou encore le hollandse gatenkaas (dont le Leerdammer).Beaucoup de spécialités néerlandaises sont méconnues internationalement. Assez célèbres sont les maatjes qui consistent en une dégustation de harengs marinés que l'on tient par la queue avant de les avaler. Les moules frites sont un plat typiquement néerlandais et belge (la plupart des moules vendues en Belgique viennent de Zélande). Les poissons comme la sole ou le haddock sont également très appréciés. Les Pays-Bas sont également un pays de bière, on y trouve l'une des sept fabriques de bières trappistes (La Trappe), les six autres se trouvant en Belgique. Les différentes bières sont Bavaria, Grolsch, Hertog Jan, Amstel, Amsterdam, Heineken, ou encore Dommelsch. Le jenever(genièvre) est un alcool typique des Pays-Bas, décliné en plusieurs parfums tel le cassis ; sur les marchés de Noël à côté des baraques servant du vin chaud, il y a aussi des baraques servant du genièvre chaud.

Les Pays-Bas ont une longue tradition de café, par exemple la marque Douwe Egberts est distribuée en Europe. Rarement bu noir, le café est soit servi noir avec de la crème servie séparément soit amélioré. Le thé est aussi très apprécié des Néerlandais, en raison de circonstances historiques, et se déguste généralement avec le typiqueappelgebak (sorte de gâteau aux pommes avec de la cannelle) généralement servi avec de la crème chantilly.

Il existe de nombreuses pâtisseries dont la plus emblématique est sûrement le spéculoos, un petit biscuit croquant à la cannelle. Comme en Allemagne, la cannelle est très présente dans la pâtisserie néerlandaise, également beaucoup de petits gâteaux secs comme les bredele alsaciens. Une spécialité des Pays-Bas est la gaufrette au caramel, la stroopwafel, qui se fait partout dans le pays et que l'on peut déguster chaude sur les marchés. Les poffertjes, sortes de blinis saupoudrés de sucre glace, sont également très appréciés, tout comme les bonbons au réglisse drops.

Langue

language

Le néerlandais est une langue germanique principalement parlée aux Pays-Bas et dans ses territoires d'outre mer, en Belgique (principalement dans la Région flamande et un peu en Région bruxelloise), dans une petite partie du Nord de la France (Westhoek) et au Suriname. Une organisation internationale, l'Union de la langue néerlandaise est chargée de fixer les règles de la langue. Le néerlandais est parfois appelé par métonymie « hollandais » ou « flamand ».

Le néerlandais se distingue de l'allemand entre autres par l'absence de la seconde mutation consonantique, l'abandon du système de déclinaisons, et la souplesse de l'ordre de mots. Ces caractéristiques morphologiques et grammaticales, certains aspects lexicaux, dont les pronoms personnels, ainsi que beaucoup de mots de son vocabulaire offrent de grandes similitudes avec surtout le bas-allemand ainsi que le frison et l'anglais.

L’afrikaans est une langue dérivée de quelques dialectes néerlandais du XVIIe siècle et parlée en Afrique du Sud et Namibie, qui est encore largement compréhensible pour les locuteurs du néerlandais, au moins à l'écrit.